<<Back/Retour

Openclonk - Chronique d’une traduction

Le 7 juillet 2020
315 visiteurs

Je vais vous raconter comment j’ai lancé la traduction d’un jeu opensource existant.

J’aime bien jouer de temps en temps sur l’ordinateur, bien que je n’accroche pas très longtemps aux jeux.

En cherchant un nouveau jeu, je suis tombé sur OpenClonk, un petit jeu sympa dont le principe est de diriger un "clonk" à travers des quêtes diverses et variées.

Le hic c’est que le jeu est en anglais ou en allemand. Proposer cela à un enfant qui ne maitrise pas bien les langues étrangères, ce n’est pas la peine !
Comment faire ?

1) Analyse du problème

J’ai regardé les sources Git et me suis aperçu que les chaines de caractères utilisées dans l’application étaient sous la forme de simples fichiers texte.
Dans l’application, ces chaines doivent être compilées car on ne les voit pas.

Mais 2 problèmes supplémentaires :
- Il y a beaucoup de fichiers
- Il y a beaucoup de texte

2) Recherche de solutions

Je me suis d’abord lancé sur mon ordi (après avoir téléchargé les sources) dans la traduction d’un fichier texte puis deux, puis... j’ai stoppé car je ne savais pas où cela me mènerait.
J’ai donc analysé la structure et me suis rendu compte que les fichiers textes étaient dans une arborescence structurée par grande famille (les missions, l’interface, les tutoriels, etc.).

2.1) Solution au problème de "beaucoup de fichiers"

J’ai donc développé un script pour extraire tous les fichiers texte et les compiler dans un seul gros fichier texte, par arborescence.

2.2) Solution au problème de "beaucoup de texte"

Là, un appel à la communauté est nécessaire ! Diviser le travail !
J’ai donc lancé un appel sur Framasoft déjà pour savoir comment s’organiser. Peu de réponses au début.
J’ai donc opté pour la mise en place de Pad (Framapad) afin que ceux qui voulaient s’y mettre puissent participer simplement.
Un premier pad faisait des liens vers les autres pads qui contenaient les fichiers texte par arborescence. Je suivais l’avancement des traductions afin de donner des infos sur le pourcentage réalisé sur ce pad principal.
Enfin, un appel sur Mastodon a essayé de donner un peu plus de visibilité au projet.

3) Allez, on y va !

Principalement, nous avons été 3 personnes à travailler sur le traduction (PaliPalo, Lol:o et moi-même) et les textes ont été traduits en 15 jours.

4) Intégration de la traduction

Pendant cette période de traduction, j’ai contacté l’équipe des développeurs par IRC, afin de savoir comment faire ensuite (un pari risqué de débuter un travail sans connaitre la suite...).
Ils m’ont guidé, mais en gros une fois la traduction effectuée, il faut leur fournir l’arborescence traduite.
J’ai développé un script de transformation inverse (1 gros fichier texte vers l’arborescence).

5) Et voilà !

La traduction est réalisée et intégrée dans les sources.
Pour l’instant et en attendant que cela soit bien testé, c’est disponible dans les snapshot.

Un logiciel libre en français de plus et une belle aventure !

<<Back/Retour