Accueil > Jean Cartier’s Blog > Miam > La semoule au lait : ma madeleine de Proust

La semoule au lait : ma madeleine de Proust

lundi 12 mars 2007, par administrateur

Petit, ma grand-mêre nous faisait (avec mon cousin) de la semoule au lait.

Mon plus grand plaisir était de pouvoir lécher la cuillère en bois ayant servi à vider la casserole dans le moule à gâteau. La sensation de la pâte sucrée, tiède et moelleuse de la semoule au lait chaude léchée sur la grande cuillère en bois me procurait un plaisir assez particulier, que je retrouve aujourd’hui dans la pâte à tartiner au chocolat connue de tous les gamins.

Ma grand-mêre a accepté de me donner la recette de ce dessert, et je ne peux m’empêcher de vous la livrer ici.

Bon, je soupçonne ma grand-mère de ne pas m’avoir donné la recette exacte, vu que ... il n’y a pas de recette exacte... C’est là que ma grand-mère est forte : l’impro !

- 1/2 litre de lait
- 100g de semoule
- 40g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 1 oeuf

Dans une casserole, mettre le tout et faire chauffer à feu doux, en tournant avec une spatule en bois (attention, ça accorche au fond, donc faut tourner en raclant).

Au bout de quelques minutes, le tout épaissit, la semoule se gorge de lait.

Au bout de quelques minutes de plus, c’est assez épais pour ne plus couler facilement (consistance du Slim).

A ce moment, mettre le tout dans un récipient (je prend un moule à charlotte).

J’aime bien avoir du caramel au fond, donc je fais un petit caramel, qui nappera le fond du moule (sucre + eau + feu vif).

Et le mieux, c’est de lécher la casserole !

Messages